jeudi 30 octobre 2014

Begonia Grandis Sapporo

Et non ! Pas encore de photo de ce specimen de Begonia à grande feuilles....mais parlons-en ! ;-)


Mais quand même des rhizomes assez grands qui laisse prédire la taille des tiges.
Begonia que l'on ne rencontre pas très souvent, ce qui est étonnant car il peut rester dehors et supporter jusqu'à -30 °.
Je l'ai donc planté directement en terre
Plante vivace à feuillage caduc dont le dessous est pourpre.
On le multiplie par division des rhizome....mais je compte bien sur tester la bouture de feuille !!!



Pour en voir des images un petit tour sur ce charmant blog  :
http://lejardindes4coins.blogspot.fr/2010/10/begonia-grandis-ssp-evansiana.html

mardi 28 octobre 2014

Pensez à récupérer l'eau de pluie

Les sinistres causés dans le sud début octobre ne doit pas nous faire perdre de vue que l'eau est un éléments précieux pour le jardinier !


Près de la moitié de notre consommation d'eau peut provenir de l'eau de pluie (source Terre Vivante)
La simple récupération pour le jardin et les plantes d'appartement est une économie non négligeable et bénéfique pour les plantes qui préfère cette eau même si quelques fois elle est légèrement acide.
Par contre, ce ne sera peut-être pas le cas en région de bord de mer.

Si vous récupérez l'eau de pluie via les gouttières, elle sera plus chargée en minéraux si vous avez un toit en ardoise ou en tuile.
Pensez à équiper votre gouttière d'une grille qui empêchera les feuilles de contaminer l'eau récupérée en pourrissant et de boucher le conduit.

De nombreux collecteurs d'eau sont disponibles sur le marché mais prenez la précaution de faire quelques vérifications :

- Est-il adaptable à n'importe quelle gouttière ?
- Votre usage définira sa capacité
- Est-il équipé d'un trop plein ?

Enfin, cerise sur le gâteau :
Installer un récupérateur d’eau de pluie peut vous permettre de bénéficier d’un crédit d’impôts si l’installation concerne votre résidence principale et qu’elle est effectuée par un professionnel.

dimanche 26 octobre 2014

Commérages sur le jardin

Tout ce qui s'est passé cette semaine sur le Web coté jardin  :
L'arrivée des Chrysanthèmes, marcottage de plantes d'appartement, traitement d'un orchidée malade, nourrir les oiseaux du jardin, des ossements trouvés dans un jardin, calendrier des soins des plantes pour novembre, sauvetage de deux Stéphanotis, boutures de jasmin, d'Hortensia....





samedi 25 octobre 2014

Calendrier des plantes : Novembre


Il faut bien penser à rentrer les plantes que l'on a mises à l'extérieur si ce n'est pas déjà fait dans certaines régions.

Attention toutefois à la proximité des chauffages qui vont bientôt être allumés !

Comme tous les mois, tournez les pots 1/4 de tour vers la droite afin que leur feuillage pousse de manière uniforme SAUF POUR LES PLANTES AVEC BOUTONS FLORAUX qu'un simple changement d'orientation pourrait faire tomber.


Soins à apporter aux plantes d'appartement :

  • Griffez la surface des pots afin d'aérer le terreau et permettre un meilleur arrosage.
  • Pensez à diminuer les arrosages par rapport à cet été
  • Surveillez le dessous des feuilles afin de surveiller l'apparition de cochenille
  • Rentez votre azalée dans une pièce claire et fraiche sous peine de voir ses boutons floraux tomber
  • Augmentez l'arrosage du bulbe d'amaryllis à moins que vous l'ayez mis dans de l'eau directement
  • Ne déplacez plus votre cactus de Noel mais augmentez les arrosages

 Sur les autres sites, pour les plantes potagères et autres : 

Travaux d'octobre sur gerbaud.com
Rustica
Au jardin.info
Willemse
Terre vivante
Deco.fr

Boutures que je compte faire :

Phlox
OLIVIER
FORSYTHIA (bouture de bois sec)
GROSEILLER
MURIER (comme murier papier, platane)
SUMAC
VIGNE et autres boutures de bois sec
ARBOUSIER


jeudi 23 octobre 2014

Sauvetage de pas un, mais DEUX Stephanotis !

Don d'un fleuriste sympa (avec moi, pas avec les plantes ;-() deux Stéphanotis en piteux état, brûles derrière la vitrine....

Stephanotis1

Stephanotis1
Le Jasmin de Madagascar est de la même famille que le Hoya, Asclepiadacée.
Originaire de Madagascar, il aura besoin d'une température ne descendant pas au-dessous de 20 °C.
Il doit donc rester en intérieur avec une sortie annuelle dans le jardin mais sous surveillance. En effet, il parait qu'il n'aime pas trop changer de place...

Les deux plantes sont assez agées de par leurs lianes coriaces.
Celles-ci sont enroulées autour d'un grillage central, attachées vers le haut et retombantes.
Je commence par tailler le bois mort.
Stephanotis2
Sur la petite (n°1) il n'y en a pas beaucoup à enlever, elle manque cruellement d'eau.

La n°2 a beaucoup de bois mort mais de nouvelles feuilles sont quand même sorties, ce qui me rassure, elle n'est pas si en mauvais état qu'elle en a l'air ! (mais non, mais non !)

Je compte rempoter la n°1 dans un pot suspendu.
La n°2 continuera son ascension verticale !!!!

Un bon trempage toute une nuit dans de l'eau de pluie et rempotage le lendemain avec du terreau du commerce pour plante verte.
Je vous tiens au courant de leur remise en forme !



Stephanotis2

Stephanotis2

Bouture de jasmin

La bouture de jasmin officinale a de meilleures chances de réussir si elle est faite en aout avec des tiges aoutées.
Mais un autre moyen est possible !

Depuis cet été, une branche de jasmin trempe ses pieds dans un verre d'eau....elle a l'air sereine....ne montre aucun signe de vieillissement prématurée par pourriture !!!

Je l'ai donc laissée jusqu'en octobre lorsque je constate que ses racines pourront supporter son nouveau chaussement de terreau.
Attention : la première semaine sera très arrosée ! le terreau ne devra pas se dessécher pour permettre aux petites racines (les radicelles) de se consolider au contact de ce nouvel environnement.

Ensuite, il restera à l'abri jusqu'au printemps prochain : il sera alors repiqué dans un plus grand pot mais attention encore à l'hiver d'après.
Ce n'est qu'au printemps suivant que je le mettrai en terre.

Voici un nouveau moyen de bouturer cet arbuste (plus long, certes !!) et si vous passez devant un spécimen cet été, n'hésitez pas à couper une tige et la mettre dans un verre d'eau en rentrant chez vous !



mardi 21 octobre 2014

Boutures d'Hortensia Réussies !

Tous les ans, je bouture les Hortensias. Cette année j'ai remplacé le sable par de le Vermiculite. Résultat identique ! Toutes mes boutures ont réussies !



C'est au mois d'août que l'on bouture l'Hortensia.

Même s'il lui faut une terre acide et qu'elle n'est pas donnée à tous les jardins, j'avoue que je me plaît à la cultiver et sa floraison est un enchantement tous les ans !


Des soins sont tout de même indispensables pour que j'ai une floraison aussi belle dans mon jardin.







On peut même voir que ce ne sont pas seulement de nouvelles feuilles qui sont apparues mais une tige va sortir de sous la terre !









Vous pourrez télécharger ci-dessous les tâches annuelles de l'entretien de l'Hortensia si votre terre n'est pas favorable à sa culture :





dimanche 19 octobre 2014

Commérages sur le jardin

Tout ce qui s'est passé cette semaine sur le Web coté jardin  :





samedi 18 octobre 2014

Sundaville encore en fleur en octobre !!!

On l'a tous constaté : les saisons ne sont plus ce qu'elles étaient !
Des fleurs d'été sont encore là, l'automne bien avancé !



Je suis en région PACA et il n'est pas rare qu'un beau soleil réchauffe encore la terre après une averse.
Malgré les inondations dans les départements voisins et notre situation en alerte orange depuis hier, force est de constater que mon Sundaville n'a pas finit d'enchanter ma salle à manger d'été même si nous n'y mangeons que rarement l'automne venu !

Il est donc en extérieur mais en pot. Ainsi, en cas de froid soudain, je peux le rentrer. Mais je n'attend pas une alerte, il ne supporterait pas une température négative prolongée.
Ne pensez même pas à le couvrir d'un voile d'hivernage, ses feuilles avec l'humidité pourriraient !

J'en profite donc et je vous en fais profiter et je le rentrerai lorsque la température descendra la nuit à 10 °c...


jeudi 16 octobre 2014

Belle de nuit les pieds dans l'eau

Si vous êtes un des rares jardiniers à ne pas réussir à vous faire envahir par la belle de nuit, voici un autre moyen de la multiplier : par bouture de tige dans l'eau !




Tous les ans des couleurs différentes, et tous les ans elle se ressème d'elle-même. Si on déménage, on peut emporter ses racines, elles pousseront dans notre nouvel habitat.

Peu utilisé : la multiplication d'une tige dans un verre d'eau !
Il n'a pas fallut plus de 8 jours pour voir apparaître des racines !

mardi 14 octobre 2014

ALOCASIA POLY

Je suis partie en jardinerie à la rechercher d'une plante que je n'avais jamais multipliée....compliqué : je les ai toutes eu à un moment donné et divisées, marcottées, coupées....sauf l'Alocasia !


Celle-ci est l'Alocasia Polly.
Je possède une autre Alocasia Macrorizzia :
D'abord vue dans une plate-bande de ma ville, elle m'a émerveillée de par sa splendeur !
http://lejardindepascaline.blogspot.fr/2012/11/jardins-publics.html

Puis j'ai eu la chance de faire un troc à Chateauneuf de Gadagne et de pouvoir en posséder une :
http://lejardindepascaline.blogspot.fr/2013/10/troc-chateauneuf-de-gadagne-du-6-octobre.html

Elle m'a offert le cadeau d'une nouvelle feuille peu de temps après, filmée jour après jour (ou presque) :
http://lejardindepascaline.blogspot.fr/2013/11/feuille-dalocasia.html

Pour les soins de l'Alocasia Polly, rien de bien compliqué, elle est de la famille des Arums.
Pas besoin de beaucoup de lumière mais chez moi elle va en avoir car elle sera dans la véranda. Seul l'arrosage va changer et demander plus d'eau, quoique elle va bientôt entrer dans son repos hivernal, c'est pour cela d'ailleurs que je ne la rempoterai qu'au printemps prochain.

Cela me laissera le temps de l'observer et de comprendre ses besoins.
Il est indiqué sur le Net de la pulvériser avec de l'eau de pluie. Je n'aime pas trop faire ça car les araignées et cochenilles raffoles de l'atmosphère humide et en hiver, les plantes étant nombreuses à l'intérieur, une maladie cryptogamique est inévitable.
L'humidité de l'air dont elle aura besoin sera assuré par les autres plantes à proximité.

Maintenant le plus important : MULTIPLICATION PAR DIVISION !
Ce n'est pas très ludique comme exercice, mais je n'ai rien trouvé d'autre à multiplier.... ;-)
On verra cela au printemps prochain !

dimanche 12 octobre 2014

Commérages sur le jardin

Tout ce qui s'est passé cette semaine sur le Web coté jardin  :






samedi 11 octobre 2014

Bien choisir une plante en jardinerie

Souvent c'est sur un coup de coeur que l'on achète une plante.
Mais un peu de réflexion permet de pouvoir choisir une plante que l'on pourra garder plusieurs années....


Le premier critère est quand même l'apparence : plante à fleur ? Plante à feuille ? Cactus ? Succulente ?
Ce sera celle qui vous enchantera à chaque regard que vous poserez sur elle toute l'année.

Ensuite votre expérience en matière de plantes d'appartement : Même si de nombreux spécimen se sont vus abandonnés lâchement dans le container à poubelle, ce n'est pas que vous dégagiez une onde négative contre les plantes vertes ! Mais non !
Surement que vous avez pris une plante qui nécessite des soins et une attention que vous ne pouviez pas lui donner !
Surtout, ne placez pas une plante dans un coin où vous ne la verrez pas : c'est le meilleur moyen de l'oublier (et de déclencher la chute de feuille tant redoutée !!!)

Pour faire court :
Si pas trop de temps et pas envie : les succulentes ! elles sont très belles et ne demande que peu de soin (Sanseveria ou bien les Crassula dont il en existe beaucoup de variétés)
Si expérimenté : orchidée, Anthurium et autres plantes exotiques

Une fois l'espèce choisit, choisissez son emplacement par rapport à ce que vous dira le vendeur. Sachez qu'une plante panachée est plus jolie mais demande plus de lumière qu'une même espèce à feuilles vertes.

Pour finir, avant de passer en caisse, vous inspecterez votre protégée : pas d'insectes sous les feuilles, pas de feuilles avec morsures suspectes, port bien rigide...mais cela va de soi, vous n'allez pas prendre une plante dont le feuillage pend sous le poids des cochenilles !!! Mais je pense qu'elles sont rares en jardinerie !

Pour ma part, j'ajoute un autre critère qui est le premier sur la liste :
JE N'AI JAMAIS TENTE DE LA MULTIPLIER !!! 
Ce week-end, mon choix c'est porté sur l'Alocasia Polly....mais cela fera l'objet d'un prochain article !



jeudi 9 octobre 2014

Plantation de bulbes d'hiver dans...coupe de glace !

L'été est terminé ? plus de glace au menu ? Que m'importe ! Les coupes de glace me servent pour mes bulbes !!!




Des galets, cailloux, ou autre gel coloré suffiront à faire durer l'été dans votre salon ou salle à manger en plein hiver !!!








Les pointes de certains bulbes sont déjà sorties et on verra bien si elles se décident à fleurir !!!

mardi 7 octobre 2014

Mon kalanchoe Pinnata ne fleurit pas....

Je vous en ai parlé il y a un an....bien qu'il se soit étoffé et que je l'ai bouturé maintes fois, il n'a pas fleurit encore cette année....



L'année dernière j'espérait une floraison.
Encore cette année à l'extérieur, à l'ombre d'un arbre, point de fleur !
Les conditions lui vont très bien puisqu'il a grossit et s'est beaucoup étoffer.
Il est très facile à bouturer par simple tronçon de feuille qui tombent simplement au sol.


Bon, allez, je lui laisse encore une année !!!!

dimanche 5 octobre 2014

Commérages sur le jardin

Tout ce qui s'est passé cette semaine sur le Web coté jardin  :





samedi 4 octobre 2014

Recette tarte à la tomate cerise

Cette année fut bizarre : point de tomates dans mon potager au carré malgré les graines semées en avril ...mais elles apparaissent maintenant en petit nombre....autant en faire autre chose qu'une salade vu la température !!!!




Les graines gagnées sur le site sur le site http://jardin-plaisir.blogspot.fr  me donnent que des tomates en septembre !
Semées trop tard, je pense !!
Quoi que j'ai le souvenir de tomate du jardin croquées à peine leur maturité....au lever avant d'aller bosser....
J'AIME LES TOMATES DU JARDIN !!!
C'est souvent mon petit déjeuner, le matin lorsque j'inspecte mon potager au carré avec les tomates semées ce printemps....



Recette : 
1 Pâte brisée
Le reste des tomates du jardin
huile d'olive
Herbes du jardin (pour moi basilic, thym, romarin, sariette, pimprenelle)
sel

Poivre (plus que d'habitude)



Allumer le four à 210 °C
Équeutez, coupez les tomates en deux (je ne les lave pas car je n'utilise pas d'insecticides dans mon jardin mais si c'est votre cas ou si ce sont des tomates du commerce, il faudra les laver et les sécher)
Disposez les tomates en rosace sur la pate brisée dans le moule à tarte huilé

Salez, poivrez, mettre les herbes hachées grossièrement 

Enfournez à 20 min.




La pate est un peu trop cuite mais pour que les tomates soient suffisamment confites, c'est nécessaire, quitte à laisser la croute dans votre assiette.


Le but est de sentir d'abord les herbes, le poivre, puis la tomate qui adoucit le tout !







jeudi 2 octobre 2014

Marcottage couché

En octobre, on peut faire du marcottage couché : une tige dans un pot sans la couper !




C'est une procédure assez simple mais trois inconvénients :
1/ on ne peut pas faire plus de 2 tiges ce qui diminue le taux de réussite
2/ Il faut un support pour poser le pot si la tige ne jonche pas le sol
3/ Ce n'est pas très esthétique !

Il est indispensable de "blesser" la tige à marcotter en enlevant un peu d'écorce. Mais le simple fait d'enlever les feuilles peut suffire.
Par sécurité, j'emploie des cavalier achetés dans le rayon quincaillerie de n'importe quel magasin de bricolage.
On enlève la tige du pot au printemps prochain et s'il y a des racines, on peut la couper pour faire un nouveau plan !
J'avoue ne pas avoir beaucoup de réussite avec ce système !

Ce que l'on peut bouturer :

Le Jasmin étoilé
Le Chevrefeuille
Le Bougainvillée 
Et tous les arbustes en général, pour peu que l'on puisse diriger une tige dans un pot !!!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Print