dimanche 29 juin 2014

Commérages sur le jardin

Tout ce qui s'est passé cette semaine sur le Web coté jardin  :
Saviez-vous que : une feuille de Zamioculcas peut vous donner un plants ? Bouturer le grenadier ? Faire un jardin en pente ? Tout cela (et bien plus) dans ma revue de presse !


samedi 28 juin 2014

Bouture Zamioculcas

J'étais assez sceptique....mais la bouture de feuille de Zamioculcas fonctionne !

Après deux mois dans l'eau, des racines apparaissent !
Ça fonctionne !

Plus qu'à mettre dans un pot en attendant une nouvelle pousse.



jeudi 26 juin 2014

Sauvetage Calathea Crocata

Mon Calathea Crocata a subi bien des dommage au point de disparaître totalement...jusqu'à ce que j'emploie les grands moyens....

Calathea Crocata en janvier

Magnifique plante que je me suis mise au défi de faire refleurir.
Achetée en janvier, j'avais fait un article, trop contente de l'avoir obtenue en solde.

Calathea Crocata en avril
Seulement des arrosages en attendant le printemps pour la rempoter dans une nouveau pot en terre avec du substrat du commerce pour plante d'appartement.

Elle n'a pas tardé à montrer des signes de faiblesse.

Les feuilles commencent à faner et je me dis que je viens de la changer d'environnement et que c'est normal.
TOUTES LES FEUILLES FANENT et elle n'est plus que l'ombre d'elle-même en avril.

J'arrête les arrosages, vérifie que le substrat sèche bien avant de l'arroser à nouveau.
RIEN N'Y FAIT !
Bientôt toutes les feuilles sont fanées, MA PLANTE EST MORTE !

Que nenni ! Perdue pour perdue, j'emploie les grands moyens et je dépote, divise la motte en deux.
Les deux dans deux pots à réserve d'eau. J'arrive très bien à gérer ces pots et ils ont donnés de bons résultats pour mon Anthurium qui continue à faire de nouvelles feuilles et de nouveaux rejets.

Calathea pot 1

Au printemps, de nouvelles feuilles pointent leur nez...aujourd'hui j'ai bon espoir d'avoir non pas un, mais deux plants de Calathea Crocata !

Calathea pot 2










mardi 24 juin 2014

Bouturer le Grenadier

Pour moi, cet arbuste n'a d'intérêt que pour ses fleurs.
Si vous avez un grand terrain et que vous voulez le fleurir à moindre frais, la bouture du grenadier est une des solutions pour avoir des plants fleuris la 2e année maximum !


Coupez 5 tiges de l'année d'une longueur de 10 cm environ.
Supprimer les feuilles du bas pour n'en garder que 2 des plus hautes.
Tremper dans l'hormone de bouturage avant de planter dans du terreau pour plante du commerce tout simple.

Un sac plastique augmentera le taux de réussite.
Veillez à ce que vos boutures soient toujours dans un espace humide et chaud en s'assurant que la condensation sur le sac soit là au moins une fois par jour.
Arrosez par trempage si nécessaire.
Dès que vous verrez de nouvelles feuilles, rempoter dans un autre pot et laissez à l'abri pour 2 hivers prochain.
Dès que vous avez des fleurs, vous pouvez le mettre à sa place définitive.

 

samedi 21 juin 2014

Tillandsia

Tillandsia ou fille de l'air : une étonnante plante qui n'a pas besoin de terre pour s'épanouir !




Ces filles de l'air de la famille des ananas sont surprenantes par leur culture sans terre et par leur mode de multiplication par tronçon de tiges qui tombent d'elles-même au sol pour se multiplier.

Les seules choses à éviter :

  • Le froid humide : Elles résiste à des températures négatives sans qu'elles soient humides, elles gèleraient.
  • L'eau calcaire : un peu comme les orchidées, on récupère l'eau de pluie, simplement.

La mienne est une Tillandsia Bergeri "Nice" résiste jusqu'à -3 °C. Elle peut donc être sortie à la belle saison, accrochée à un arbre et protégée du soleil par ses feuilles, par exemple ou sur un support que vous aurez confectionné en fil de fer.

La tige qui produit la fleur n'en fera plus. Lorsque la fleur aura fanée, je la coupe mais pas trop court car j'ai espoir de voir d'autres ramifications sortir...affaire à suivre !









jeudi 19 juin 2014

Bouture de viorne

Je vous ai déjà parlé de cet arbuste aux magnifiques couleurs automnales. Je décide de le bouturer pour en obtenir un autre plan !






Je vous ai déjà parlé de cet arbuste en décembre 2012.
Malgré ma patience, mes soins....point de rejet à repiquer à la base du pied mère !
Je décide de bouturer les jeunes tiges de l'année
Mais il faudra attendre 3 ans pour l'installer au jardin à sa place définitive !

Ce n'est pas grave, finalement, on parle en "saison" et le 3e printemps sera vite là ! (on se donne du courage comme on peut !!!)
Encore faut-il que la bouture réussisse !
Vu la difficulté, je vais mettre toutes les chances de mon coté pour réussir cette bouture :

- tiges de l'année
- 5 tiges
- hormone de bouturage
- bouture à l'étouffée
- à l'intérieur jusqu'à ce qu'il y ait des feuilles puis à l'abri à l'extérieur jusqu'à sa 3e année

Vu le temps avant la plantation définitive, étiqueter de manière à ce que le nom soit visible toutes ces années !
J'ai utilisé un simple sac congelation et sa fermeture. A l'intérieur de la cabane de jardin.
A surveiller : il ne faut JAMAIS que les parois du sac soient sèches. Cela signifierait que l'humidité n'est pas assez élevée pour la bouture.

Si vous voulez des nouvelles de cette petite bouture, contactez-moi sur mon profil Facebook, ou par commentaire sous cet article !



mardi 17 juin 2014

Dicton du mardi



Le dicton de ce jour :

Soleil à la Saint-Hervé (17/06) fait présager d'un bel été.





Il fait beau chez vous aujourd'hui ?????

samedi 14 juin 2014

J'ai testé pour vous, le desherbeur Fiskars

Ne pas utiliser de désherbant chimique est devenu une priorité pour l'environnement de nos jours. L'arrachage à la main est la meilleure solution pour désherber.
Mais faut-il pour autant que ce soit une corvée et une source de mal de dos ?
J'ai choisit le désherbeur Fiskars d'abord pour la renommée de la marque. Ayant plusieurs outils de celle-ci, je n'ai jamais été déçue.
La bonne idée est qu'il n'est plus indispensable de se baisser à hauteur des herbes pour les enlever.
Le manche télescopique s'adapte à votre taille et il suffit de planter les griffes en plein milieu du cœur de l'adventice, faire levier et les mâchoires se referment en l’extirpant.
Il suffit d'actionner le manche à nouveau pour la libérer dans un seau.
J'ai trouvé ça génial et très facile. Les dents sont pointues et on n'a pas besoin de faire un quelconque effort.


Même si l'emballage semble simpliste, il contient la notice qui permet d'utiliser l'outil et il ne faut pas plus pour arriver à le prendre en main.

Il est étonnant de constater à son utilisation que la plante est ENTIÈREMENT déracinée. C'est à dire qu'à chaque fois, j'ai eu la racine entière ! C'est très efficace !
Les mâchoires en acier inoxydable couplées à la force du pied et le mouvement de balancier pour l'extraction sont extrêmement bien pensés !

Vous trouverez cet outil dans toutes les jardineries à un prix d'environ 35 € au moment où j'écris cet article.







jeudi 12 juin 2014

Bouturer l'oeillet

Une bordure qui est élégante ? qui ne demande pas d'entretien ? qui fleurit de mai à septembre ? qui s'accommode de peu d'arrosage et peut convenir aux rocailles ? Misez sur l'oeillet ou Dianthus !




L’œillet est une vivace peu chère en godet (environ 3 €), elle est facile d'entretien (AUCUN entretien), permet de fleurir facilement les rocailles, bordures et autres endroits difficiles comme le plein soleil.
De plus, avec un seul plan acheté, on peut bouturer facilement pour gagner du terrain floral !
C'est ce que j'ai fait !

Un plant acheté à chateauneuf de Gadagne (un des rares non troqués) qui se bouture très facilement, simplement dans de la terre de jardin pour peut qu'elle soit assez accueillante comme la mienne !


Profitez pour enlever les fleurs fanées. La récupération de graines ne donnera pas grand chose, je passe sur cette étape volontiers ! soulevez les tiges et vous pouvez voir qu'elles "courent" littéralement par des branches brunâtres.

Ce sont celles-ci que l'on va couper au plus près du plant mère pour avoir plus de chances. Comme toujours, environ 5 tiges seront nécessaires.

Dans un pot à demi rempli de terre  de jardin, j'ai posé les tiges d'une main tout en les arrosant encore de terre du jardin mais cette fois-ci finement broyée par mon autre main.
Une sorte de pluie de terre fine en sorte.
A chaque poignée, tapoter le pot pour que tout prenne sa place.
Continuez jusqu'à ce qu'il ne reste que quelques tiges en dehors de la terre et le pot rempli.
Enlevez les fleurs et celles fanées qui auraient pu être oubliées.
Arrosez 2X Par semaine, à l'abri.
J'aurais un plant comme celui que j'ai acheté au printemps prochain.....enfin, j'espère !!!






mardi 10 juin 2014

Dicton du mardi

Avez-vous eu beau temps ce week-end de Pentecote ?
Il paraîtrait que cela influera sur Noël !!!




Pentecôte humide, Noël splendide


dimanche 8 juin 2014

Commérages sur le jardin

Tout ce qui s'est passé cette semaine sur le Web coté jardin  :
Comment bouturer le papyrus, comment remplacer les suspensions en plastique, comment faire une déco pour le jardin avec une souche ? qu'est-ce qu'on dit sur le web à propos du jardin ? Tout cela est sur le jardin de Pascaline !






Ce que j'ai écrit sur Le jardin de pascaline 

Bouture papyrus
Suspension pour plante
Commérages sur le jardin


Ce que j'ai écrit sur le potager de Pascaline

samedi 7 juin 2014

Panache d'officier

Malgré sa floraison tous les ans, un seul panache de mon Pachystachys est encore là....je décide de le sacrifier !

Cultivée en pot dans nos latitude, d'après ce que j'ai lu, il n'est pas rare de voir cette plante dans les rond-points à la Réunion !
La mienne est en pot et "prend l'air" dans le jardin dès le mois de mars. Je vous en ai déjà parlé l'année dernière 
C'est à l'origine un buisson, et c'est peut-être par manque de taille que la mienne est devenue une simple tige ligneuse surmontée de ce fameux panache jaune au mois de juin....j'avoue qu'il est très moche.

Je profite de le tailler (court, très court ;-) et je bouture dans du terreau, à l'abri, les tiges coupées. Je pense que c'est le seul moyen de le multiplier, n'ayant jamais vu de graines après la floraison !

Il n'y a pas beaucoup de plantes de la famille des  Acanthacées dans nos jardineries !




jeudi 5 juin 2014

Bouture papyrus

Le papyrus orne tous les plans d'eau ou les jardins aquatiques. Il n'est donc pas étonnant qu'il se bouture dans l'eau mais la tête à l'envers !

 Pourquoi pas allier déco et bouture ? Dans un verre à pied, mettre une tige debout.



Remplir d'eau pour jusqu'au coeur de la fleur.
Mettre du charbon pour ne pas que l'eau croupisse


Il faudra environ une semaine pour voir une racine au bout d'une tige verte qui sera à son tour un plan !



D'habitude je fais ces boutures directement dans la mare où il y a le plant mère.
Le jeu est de ne pas perdre de vue les tiges ainsi mises à l'envers
Et le nouveau plant est moins...propre !



mardi 3 juin 2014

Suspension pour plante

Finalement, c'est très facile de faire une suspension plus déco que celles dans lesquelles sont vendues les plantes tombantes.


Mes deux nouvelles pensionnaires achetées en février se portent très bien mais j'ai bien envie de les mettre un peu mieux en valeur.
Pas superbes dans leurs pots blancs en plastique :-(

Pourquoi ne pas les mettre ensemble dans un unique pot en terre dans une suspension en ficelle ?


Le pot est rond et glissera si je fais une suspension "classique" comme celle que je fais d'habitude : 

Je décide de mettre un sous pot dans la suspension.
Pour cela, je fais 4 trous dans le sous pot afin de pouvoir y passer la ficelle.


Au lieu de faire 3 brins de départ, j'en fais 4.
Je pense qu'ainsi elle sera plus stable.
J'y rajoute quelques perles ça et là : rien de bien sorcier : je glisse les deux brins du centre dans la perle et je continue à faire les noeuds qui se positionneront dessous.


Voilà la création finie : il ne me la fallait pas très grande et c'est un ouvrage que j'ai fait en deux heures.














dimanche 1 juin 2014

Commérages sur le jardin

Tout ce qui s'est passé cette semaine sur le Web coté jardin  :
Quelles plantes bouturer ce mois-ci ? Comment bouturer le lis, le pieris, la CLEMATITE, le DEUTZIA, le carpobrotus, l'HIBISCUS SYRIACUS, le JASMIN D'HIVER, le LAMIER, le SERINGAT...tout cela sur le jardin de Pascaline !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Print