jeudi 12 décembre 2013

Ces bébêtes à surveiller...

En cette saison où les plantes vivent au ralenti, nous n'avons presque rien à faire en attendant la belle saison....si ce n'est les garder à l'oeil !

Avec cet air sec du au chauffage, l'activité ralentie de la plante, les parasites en profite pour s'installer. Plus tôt elles seront débusquées, plus on aura de chance de les éradiquer :

Les cochenilles : insectes collées au-dessous des feuilles en forme de coquille. La caractéristique pour les repérer est ce liquide collant sur la feuille lorsqu'on la touche.
La cochenille la plus courante est la cochenille farineuse mais il en existe bien d'autres.
Un nettoyage des feuilles journalier au savon noir avec un chiffon peut éradiquer la colonie. C'est ce que j'ai réussit à faire l'année dernière sur ma Nolina.
Par contre, elles ont eu raison de mon Pedilanthus zig zag !!! Je n'ai jamais réussit à les y déloger et même ma bouture a été infectée.


Photo Wikipedia

Les araignées rouges : je n'en n'ai jamais rencontré mais j'ai lu sur des forums qu'il était possible d'en rencontrer sur les plantes d'appartement, notamment les plantes exotiques.
On les reconnait par leur fine toile entre la tige et le tronc de la plante. On peut voir à l'oeil nu qu'il s'agit de toutes petites araignées.
Une pulvérisation d'eau journalière peut les éradiquer.
Photo Wikipedia
Ce sont les deux principales attaquent que l'on peut rencontrer à l'intérieur.
Outre la méthode "naturelle" indiqué, des insecticides respectant la nature sont disponibles en magasin et aujourd'hui très efficaces.
C'est en inspectant toutes les semaines le dessous des plantes que vous verrez suffisamment tôt l'attaque et pourrez y faire face.
Soulevez chaque feuille et touchez-là : une petite bosse ? c'est "un peu" collant ? Toute constatation anormale doit vous alerter !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Print