samedi 28 janvier 2012

Boutures de misère

L'appellation de "misère" regroupe en fait plusieurs espèces de Tradescantia.

Celle dont je parle est la Tradescantia Purpurea.

Nous allons profiter du pinçage pour bouturer les tiges et utiliser du matériel de récupération : une boite de conserve et une bouteille en plastique.
Le bouturage est salvateur pour les misères qui ont tendance à se dégarnir à la base. Elles deviennent alors inesthétiques.




Mettre au fond de la boite de conserve des billes d'argile ou des graviers car nous n'allons 
pas percer le fond :


Y planter simplement les tiges dépourvues de leurs feuilles du bas:


Coiffer du haut de la bouteille qui a été coupée en deux en pinçant la partie du bas pour faire "un rentré" qui servira à l'arrosage. Garder le bouchon dessus et arroser.
ATTENTION : ne la noyez pas, souvenez-vous que l'on n'a pas percé la boite de conserve.
Un verre d'eau suffira.




Voilà que j'aurai de nouvelles boutures à échanger au printemps !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Print