vendredi 29 juillet 2011

Répertoire des sites internet


Vous naviguez sur la toile et avez beaucoup de liens jardinage.
Mais vous souvenez-vous du nom du webmaster d'un site ? son adresse mail ? saisissez vos favoris dans ce tableur et retrouvez facilement ces renseignements !

Tableur répertoire des sites internet Jardin

Un autre hébergeur :

Tableur répertoire des sites internet Jardin par SCRIBD


Si vous avez une idée pour l'améliorer je me ferai un plaisir de le modifier.
Si vous n'arrivez pas à le télécharger, envoyez-moi votre e-mail, je vous le ferai parvenir par pigeon voyageur ;-)

Elle est pas belle la vie ????

mardi 26 juillet 2011

L'astuce verte de la semaine n° 4

TERRE PERMEABLE...OU PAS ?

Pour savoir si une terre est perméable, creusez votre trou de plantation et remplissez-le d'eau.
Si le lendemain le trou n'est pas vide, c'est que le sol est très imperméable.
Dans ce cas, avant d'y faire vos plantations, garnissez le fond d'une bonne couche de sable grossier ou de gravillon.

Vous aimerez peut-être revoir :

lundi 25 juillet 2011

Comment reconnaître un champ ??

Article intéressant....tiens comment ne pas reconnaître un champs de lavande ?

Peut-être pour moi, qui habite Avignon, ça coule de source....mais c'est sur qu'un champ de betterave, je fais moins la fière...je crois meme n'en n'avoir jamais vu !!!

Allez y jeter un coup d'oeil :
http://www.20minutes.fr/article/761926/comment-reconnaitre-champs-ble-colza-mais

samedi 23 juillet 2011

Suspension pour plantes en ficelle

Avec de la simple ficelle de jardinier, une pelote suffit à faire une suspension pour plantes (c'est du macramé, en fait !) :

Hebergeur d'image

1/ Coupez deux morceaux de 3.5 m, les plier en deux sur un clou, une poignée, un dossier de chaise..
Nous avons 4 fils de travail. Ils vont nous servir à faire le premier lien sur 3.
Faire un noeud simple assez loin du bord (environ 3cm) en prenant les 4 fils, ce sera l'accroche de la suspension (1 sur 3).
Puis faire des noeuds simples comme indiqué sur l'image ci-dessous jusqu'à obtenir un galon de 18 cm :
Nous travaillons sur 4 fils dont deux sont les fils du milieu ne bougeront pas, ce sont les fils de trame.
Faire une boucle avec le fil de droite, le passer DERRIERE les fils de trame et SUR le fil de gauche. Ne serrez pas encore.
Prendre le fil de gauche, le passer SUR les fils de trame et DANS la boucle du fil de droite.
SERREZ
Recommencer en démarrant par la gauche :
Faire une boucle avec le fil de gauche, le passer DERRIERE les fils de trame et SUR le fil de gauche. Ne serrez pas encore.
Prendre le fil de droite, le passer SUR les fils de trame et DANS la boucle du fil de gauche.
SERREZ

Hebergeur d'image
Image tirée du livre Macramé facile de Christel Claudius aux Editions Fleurus.

Faire pareil pour deux autres galons.

2/ Accrochez les 3 galons à un clou. Partager les fils de chaque galon en prenant deux fils d'un galon et deux du galon d'a coté. Faire une paire de noeuds (fil de droite et fil de gauche) à 22 cm plus bas.
On doit avoir trois noeuds mais avec deux fils d'un galon et deux fils du galon voisin.
Faire pareil encore une fois à 10 cm plus bas.
Cette fois-ci prenez deux fils d'un noeud précédent avec deux fils du noeud d'à coté.
Ce quinconce vous permet de faire le filet dans lequel sera votre pot.

Hebergeur d'image

3/ Rassemblez les fils pour y faire un noeud qui les bloqueront. Pour plus de sécurité, j'en fait quatre comme présenté sur ce schéma :

Ce modèle est un modèle simple, de base. Une fois que vous aurez compris le système, vous pourrez utiliser toute sorte de ficelles, y ajouter des perles, il y a une multitude de possibilités.
Voyez celles que j'ai réalisées (enfin, celles qui me restent car je m'en suis séparé de beaucoup)...

Celle-ci avec du fil assez fin (je déconseille, le pot ne tient pas très bien et "glisse"!!)

Hebergeur d'image

Celle-ci avec un anneau de rideau au départ dans lequel j'ai passé les fils au lieu de faire une boucle.
Puis, un autre anneau à plat, des perles. Les torsades s'obtiennent avec le même noeud mais fait toujours avec le fil de droite.
Il est assez grand, il mesure 1,50m. C'est celui que l'on voit dans mon post des "Coins de jardin"
Hebergeur d'image

Celle-ci est très simple aussi....et très vieille !
Hebergeur d'image

Je ne sais plus ce qui m'a inspiré cette "bizarrerie" !!! Ce sont des tiges de je ne sais plus quoi ...recourbées lors de la réalisation, avec des perles, des anneaux de broderie, des torsades...Elle mesure 1,60m
Hebergeur d'image

Celle-ce est ma dernière réalisation. Je suis tombée sur du fil de Noel dans un magasin de bricolage pour moins d'un euros et des cailloux de déco à coté....
J'ai du tricher et mettre un peu de super colle sur les fils pour tenir les cailloux. J'ai pris dans les fils une panière en fer que j'ai trouvée aux puces.
Bof, le résultat n'est pas à la hauteur de mes attentes mais ça met ma bouture de Peperomia Scandens en valeur !
Hebergeur d'image


Hebergeur d'image

Allez, à vous maintenant !!!



Le metier d'herboriste

Le métier d'herboriste a été supprimé en 1941. Une proposition de loi est à l'étude pour réinstaurer ce métier à l'heure où de plus en plus de personnes se tournent vers les médecines naturelles et la phytothérapie.

C'est un métier qui aurait bien besoin de revenir sur le devant de la scène.
Les soins par les plantes ont toujours existés et existeront toujours (qui n'a pas pris un jour une une tisane contre sa toux..)

Néanmoins, sans un minimum de connaissances, ces plantes salvatrices peuvent être mortelles si on se trompe d'espèce.
Une personne habilité et diplomée serait un gage de qualité et de sérieux...
Mais ce diplome n'existe plus. Ce sont les pharmaciens avec une attestation spéciale qui peuvent vanter les mérites médicinales des plantes.
Les magasins en ligne de produits par les plantes font appel à des experts dans ces domaines et c'est bien un métier d'avenir !
Voir le site VitamineSystem ou Biofficine.com,  qui indique que ses matières premières sont issue de qualité pharmaceutique malgré l’absence de loi en la matière.

Voyons par la suite si ce projet de loi aboutit ...
Ce serait un chouette métier pour se reconvertir...je ferai bien une reconversion de mon emploi actuel de secrétaire en herboriste !!! OUUUAAIIIIS !!! J'adorerai être herboriste !!!! une herboriste en herbe !!!!

Et vous  ? vous troquerez votre métier actuel contre celui-ci ?
Vous aimerez peut-etre relire :
La phytotherapie

mercredi 20 juillet 2011

Des haricots sur la page Google aujourd'hui !!!!

189e anniversaire de Gregor MENDEL !
Mais oui, vous en avez surement entendu parler ! Les lois de Mendel !
Personnellement, j'ai du le lire quelque part dans un livre botanique (faut qu'il soit assez poussé...)
C'est grâce à lui que l'on a les hybride de première génération : les F1

En gros, les trois lois :

  • Première loi : Uniformité des hybrides en première génération (F1). = Elles sont des caractéristiques identiques c'est pour cela que l'on peut être sûr du fruit que va donner le plan mère.
  • Deuxième loi : Ségrégation de plusieurs couples de caractères en seconde génération (F2) = Je n'ai pas très bien compris ...mais ça n'a pas l'air utile à mon simple niveau de jardinier amateur !!! :-)
  • Troisième loi : Disjonction indépendante de caractères en seconde génération (F2) = c'est pour cela que si on plante une graine issu d'un fruit ou légume F1 vous n'aurez qu'une seule caractéristique du fruit. J'ai tenté l'expérience avec des tomates coeur de boeuf F1 dont j'ai gardé les graines de l'année dernière ; je me suis dit que j'aurais soit des tomates à chair ferme mais petite, soit des grosses tomates avec peut de chair...mais des tomates quand même ! Je me retrouve avec 12 plants (en fleurs en ce moment) de tomates cerises !!!!! ON NE PEUT PAS DEVINER LE CARACTERE QUI VA DOMINER !!! En fait j'ai fait des hybrides F2. Tiens, et si je plantais les graines issus de ces tomates ????? 


Voici ce que dit WIKIPEDIA :
Johann Gregor Mendel (20 juillet 1822 - 6 janvier 1884), moine dans le monastère de Brno (en Moravie)1 et botaniste tchèque germanophone, est communément reconnu comme le père fondateur de la génétique. Il est à l'origine de ce qui est aujourd'hui appelé les lois de Mendel, qui définissent la manière dont les gènes se transmettent de génération en génération.


Pour aller plus loin :
Un site bien expliqué et très intéressant :centre de ressources sur les semences
Sur le site jardin bio 

Vous aimerez peut-être relire :
La Stevia entre dans le dico
Faites le tee-shirt de votre blog





lundi 18 juillet 2011

L'astuce verte de la semaine n° 3

Déco pour pot


Afin que la mousse s'installe sur les parois d'un pot afin d'améliorer la décoration, le fondre dans le décor, le vieillir, appliquez dessus, au pinceau, du lait ou du yaourt ce qui favorisera l'installation de la mousse. 
Photo Geo.fr

Aussi faisable sur un mur.

Attention : réservé à l'extérieur, bien sur !

Vous aimerez peut-être revoir :




pub

samedi 16 juillet 2011

60e post !!!

Ceci est déjà le 60e post sur ce blog.
Pour vous y faciliter la recherche, j'ai installé dans la colonne de droite une fonction "rechercher" qui vous permettrons de mieux trouver si ce que vous voulez bouturer est déjà passé par mes expérimentations !!!!

Je vous souhaite une meilleure navigation sur mon blog et en profite pour vous remercier, vous qui passez par ici, abonné, ami, famille ou simple surfer perdu !!!

Pascaline


pub

vendredi 15 juillet 2011

Marcottage du thym

En cette saison le thym peut se marcotter pour avoir un nouveau plan.
Certains jardiniers attendent 2 semaines avant d'aller déterrer la marcotte.
Pour ma part, je vais la laisser jusqu'au printemps prochain.

Mon pied de thym était assez mal en point. Une marcotte me permettra d'en obtenir un nouveau plant que j'installerai ailleurs.

Voici comment j'ai procédé :
Le pied de thym


Ecarter les branches pour accéder à des tiges assez grosses venant de la base du pied : 

Enlever toutes les tiges de la partie qui sera en contact avec le sol, s'il n'y en n'a pas, gratter l'écorce de la tige. Ceci pour une précaution d'enracinement.
A l'aide d'un cavalier maintenir cette tige au sol et recouvrir d'une fiche couche de terre (facultatif) : 


En voici une autre : 

Pour les retrouver au printemps prochain, j'attache un tuteur à la marcotte : 

Ceci est le marcottage par couchage. 
La pervenche se marcotte naturellement : ces branches qui courent au sol, s'enracinent d'elles-même.

C'est une technique de multiplication très appréciable pour les végétaux qui sont difficile à bouturer et qui ont des tiges pouvant aller jusqu'au sol : jasmin, chevrefeuille..vous en connaissez d'autres ?

Vous aimerez peut-être revoir :



lundi 11 juillet 2011

L'astuce verte de la semaine n°2

Engrais naturel
Utilisez l'eau de cuisson des œufs durs ou des légumes pour arroser vos plantes: vous leur donnerez ainsi des minéraux sans engrais chimiques

Begonia nenuphar en semi hydro





Chose promise, chose due !
Voici les étapes du passage de ma bouture de feuille de bégonia lotus dont je vous ai déjà parlé ici.

Le matériel comme expliqués sur le blog plant-in :



Rempotage de la bouture  :


Le plus dur a été de trouver un cache pot transparent...par définition, c'est fait pour cacher le pot et non pas le voir  à travers !


samedi 9 juillet 2011

Begonia nenuphar

Le bégonia nénuphar est très rare dans nos jardinerie, ce qui explique peut-être son prix assez élevé.
Bouture d'une feuille "trouvée par-terre" en magasin ...

J'ai tenté la bouture de feuilles.
Comme le bégonia tigre que je fais chaque année, il faut s'armer de patience, mais vu la rareté de la plante, je me suis dis que  de se baisser 3 secondes et patienter valait bien la peine !

Trempage de la tige  dans l'eau pendant 15 jours avec un morceau de charbon de bois pour ne pas que ça pourrisse et changement d'eau 1/semaine.
De petites racines sont apparues :


Mis en pot avec du terreau du commerce/en miniserre et la voici 3 mois après :


Je pense que je vais maintenant la rempoter mais en sub-irrigation selon les explication du blog de Plant-in. J'ai remarqué que les bégonia en général, se sentaient bien avec ce type de culture.

Voir la suite...

Un post suivra sur la sub-irrigation / les pots à réserve d'eau/ les lechuza/ Les Riviera/l'hydroculture

N'hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez des bégonia et leur mode de culture.

Vous aimerez peut-être relire :
T-shirt de votre blog
Astuce de la semaine 1

jeudi 7 juillet 2011

Importation des plantes de vacances

On est en vacances, on est zen et OHHHHH la belle plante !!!
Si je tirais le petit rejet pour le replanter à la maison ????

ATTENTION : vous risquez de prélever une espèce protégée !

En dehors de l'UE tous les végétaux importés,  (car c'est bien de l'importation !) au-delà de 3 kg, y compris, bulbes, oignons, racines doivent subir un contrôle phytosanitaire en douane et des frais peuvent vous être réclamés.
Les végétaux entrant en France sont soumis à la TVA.

D'après mes recherches, les plantes interdites sont :

le pommier (Malus)
le poirier (Pyrus)
les oranges amères (Poncirus)
le chêne (Quercus)
le sorbier : sorbier des oiseleurs et alisier blanc (Sorbus)
le buisson ardent (Pyracantha)
les pommes de terre et solanacées similaires (Solanacea)
le châtaignier à fruits comestibles (Castanea)
les kumquats (Fortunella)
le néflier (Mespilus)
les conifères
le cognassier (Cydonia)
la vigne (Vitis)
les rosiers
les arbres fruitiers à noyau (abricotier, amandier, cerisier, pêcher, prunier et prunier quetsche) et toutes les formes ornementales du genre Prunus
l'aubépine (Crataegus) de toutes espèces et variétés
le néflier du Japon (Eriobotrya)
le cognassier du Japon (Chaenomeles)
les agrumes (Citrus)

De plus, on n'est pas à l'abri de ramener avec le végétal un insecte exotique destructeur, donc, il vaut mieux s'abstenir.


Répertoire des services phytosanitaires : www.ippc.int.


Un article très complet sur naturilonline.fr

pub


mardi 5 juillet 2011

La stevia vient d'entrer dans le dico

La stévia est entrée dans le Petit Robert 2012. Mais que savons-nous d'autre de cette plante issue d'un courant social "green" ?

Des hectares lui sont alloués en Chine mais originaire d’Amérique du sud.

En fait, ce n'est pas la plante elle-même qui est utilisée mais un de ses nombreux composants, le rébaudioside.

Il semble qu'à terme, la Stévia remplacera l'aspartame, accusé d'être nocif pour la santé et interdit au Japon depuis 40 ans. Saine et naturelle, elle est utilisée dans les régimes pour remplacer le sucre. Toutefois, le goût ne serait pas au rendez-vous, mais ça, c'est le boulot des industriels de nous le faire avaler !!!






pub

Concrètement pour nous jardiniers à l'affût de nouvelles plantes à cultiver, la Stévia c'est :

  • Une Asteracea (pissenlit, chicorée...)
  • Exposition plein soleil, sol relativement pauvre 
  • Multiplication par bouture de tête en été ou marcottage couché, semis possible mais réussite à 25 %

Et vous , y avez-vous déjà goûté ?

Pour aller plus loin :
Multiplication sur le site Giraud
Recette de cookies (et un bon article sur son utilisation)

Vous aimerez peut-être aussi lire :
L'astuce verte de la semaine 1
Se soigner par les plantes


pub

lundi 4 juillet 2011

L'astuce verte de la semaine n°1


pub


Une nouvelle rubrique pour vous servir !!!!
Tous les lundi une astuce verte !
Voici la première :

LE MARC DE CAFE AU JARDIN
Vous le saviez probablement déjà mais dans votre jardin, le marc de café peut vous aider à tenir des insectes à distance en agissant comme un répulsif, notamment contre les escargots, les fourmis et les limaces.
Notez que le marc de café n’est pas très apprécié des chats non plus.
Si un chat rôde régulièrement dans votre jardin et que cela vous dérange, repoussez-le en mélangeant du marc de café à des pelures d’orange que vous déposerez le long de la limite de votre jardin.
Attention toutefois si vous avez un chien, le café peut lui être néfaste

samedi 2 juillet 2011

T-shirt de votre blog !

Pourquoi ne pas faire l'homme sandwich pour attirer de nouveaux visiteurs ayant la même passion que vous ???

Sauf que je me vois mal entre deux planches et déambuler dans les rues de ma ville par 30 °C!

Alors je me suis fait un t-shirt sur lequel j'ai écrit l'adresse de mon blog :


C'est sympa, n'est-ce pas ?
Vous pouvez créer aussi le votre, j'ai trouvé ça très humouristique.

C'est sur le site de Spridshirt.fr.
Je me suis tellement amusée, que j'en ai fait d'autres ! C'est ici : http://625840.spreadshirt.fr/
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Print