lundi 25 avril 2011

Epiphytes...round 3 !

Vous souvenez-vous de ma tentative de fabrication de tronc d'épiphyte ?
Pour le résumé : sur un tronc recouvert de terre de coco j'ai attaché des épiphytes et accroché dans la salle de bain.

Puis, le tronc se "désagrégeait" en plus j'avais mis un tronc de cyprès alors qu'il ne fallait surtout pas de conifère !

Je l'ai transvasé dans un support de pots à l'horizontal toujours avec de la terre de coco mais ficelé à un tronc en plastique.

Aujourd'hui : les plantes font de nouvelles feuilles, donc, c'est l'endroit et les conditions de culture leur conviennent (surtout le rhipsalis et le schlumbergera). Entretemps, j'ai craqué et acheté une tillandsia que j'ai rajouté au support + tentative d'une griffe de fougère Davalia + un rejet de ma Guzmania.

Cette fois-ci à chaque arrosage, un peut de terre s'en va et c'est un rhipsalis et un schlumbergera qui se sont cassé la figure !!!!
Bref, j'ai décidé de tout enlever et de procéder autrement :

 Dans un morceau de tissus imputrescible :

De la terre de coco


Enroulée "façon Nem" !!! 

Séparation délicate des plantes de l'ancien support (la schlumbergera et la rhipsalis avaient fait leur système racinaire)

Le "Nem" de terre de coco dans la corbelle à pots



Dos de la corbeille à pots : 

Coupe de la grille du dos mais sans enlever des morceaux. Juste sectionner quelques tiges. 


Ecartement de ces tiges et coupe du tissus pour y glisser la plante

On continue en quinconce et on y place les plantes. J'ai du m'aider d'un petit bâton pour les y mettre mais c'est faisable : 


J'ai mis un peut de terre de coco pour cacher le tissus entre la grille et ce dernier : 


Pour ne pas que tout tombe de l'autre coté, j'ai préféré y rajouter deux liens qui maintien le tissus de terre en faisant des entailles avec le cutter de part et d'autre de la corbeille : 

Le voici dans son environement de salle de bain  (j'aurais tout aussi bien pu l'accrocher à l'horizontale...) : 

Vu qu'elles sont carrément plantées, on ne peut pas dire que ce soit à proprement parlé d'une culture en  épiphyte...
Si cela vous intéresse, vous trouverez ici un tuto fait par Julien pour  cultiver un phalaenopsis en épiphyte très bien fait !
Ça donne très envie d'essayer de par sa simplicité !
Avec d'autres plantes, pourquoi pas...

Bouture de Pothos

Pour bouturer un pothos, voici la façon que j'ai choisie...pas forcément la bonne d'ailleurs !!!

Prendre des morceaux de tiges de 8 à 10 cm de long, enlever quelques tiges du bas.




Pour le mélange de terre, j'ai vu sur un livre que l'on pouvait directement faire une bouture en pot sans besoin de la repiquer par la suite :
1/5 de terre de jardin ; 2/5 de tourbe ; 2/5 de terreau.

N'ayant pas ce qu'il fallait, j'ai mis :
1/5 de terre de jardin ; 2/5 de terre de bruyère ; 2/5 de terreau.

D'ailleurs , cela me fait penser que je ne me suis jamais servi de tourbe que ce soit pour les boutures, les rempotages ou autre... si vous vous servez de tourbe, je serais curieuse de connaître son utilité, laissez moi un commentaire !

Comme on ne les repique pas, j'ai mis 3 ou 4 tiges dans chaque pot pour avoir une potée fournie rapidement.


samedi 23 avril 2011

Bouture de coeur de Marie

Ma coeur de Marie plantée l'année dernière que je croyais disparue, est ressortie au printemps !
Avant qu'elle ne fasse des fleurs, j'ai décidé de tenter de la bouturer en procédant donc à une bouture de tête herbacée :

prenez une branche ramifiée (je n'en n'ai pas beaucoup et je veux la voir fleurir alors je n'ai pris qu'une branche. Mais vous aurez plus de chance si vous en prenez plusieurs.
Puis coupez la première tige feuillue à 1cm du nœud ;


 recoupez à 4,5cm sous le nœud ;


coupez un peu les feuilles si besoin ;trempez la tige dans la poudre d'hormone (là, je prends des précaution car je n'ai qu'une tige...) ;mettre en pot dans de la terre de semis. N'oubliez pas d'étiqueter. Personnellement j'achète des touillettes de café en supermarché ou en hard discount et j'écris dessus au stylo à CD.

Le pot sera à l'abri au chaud et la météo favorable, je ne la bouture pas à l'étouffée.

Le 7/05 : la bouture n'a pas pris....je réessaierai l'année prochaine mais cette fois-ci à l'étouffée !

Petite parenthèse ...

Qu'il n'est pas bon et doux de se prélasser au soleil de printemps  à l'abri d'une véranda... voici deux amateurs se prélassant lors d'une sieste à même le carrelage tiédi par le soleil.... Elle est pas belle la vie ????

Bouture mélisse et Bégonia tigre

Voici ma nouvelle expérience de bouture :
dans une bouteille d'eau trempent depuis 21 jours des tiges de melisse, bégonia tigre et solanum.
Voici le résultat pour les deux premières :
Par contre, pas l'ombre d'une racine pour le solanum....
J'ai donc rempoté les bégonia tigre et la mélisse dans de la terre légère car les racines sortent de l'eau. J'ai choisi le terreau de semis et je les rempoterai à nouveau dans du terreau du commerce une fois de de nouvelles feuilles seront sortis.

Faites-moi part de votre propre expérience par un com' !

vendredi 15 avril 2011

La menthe est sortie !

Ok, ce n'est pas une surprise, il faut vraiment le faire exprès pour rater une bouture de menthe.
Mais dans les conditions simples dont je l'ai réalisée, je suis assez contente que ça ait marché !
Personne n'aime cette plante sous prétexte qu'elle devient envahissante. Moi je l'aime bien : sa bouture prend quoi que l'on fasse ! bouture de tige herbacée, semi herbacée, bouture de tête, marcottage, et même bouture de racine ! Elle est super, il aura fallut seulement 18 jours  ! moi je l'adore...mais je la surveille !!!
Ce sera des petits cadeaux à offrir ou à échanger lors de trocs de plantes.

mercredi 6 avril 2011

Boutures de passiflore

Le 30/03 j'ai aussi bouturé ma passiflore (je sais, je suis en retard pour les publier ...)
Il est facile d'obtenir des nouveaux plants par semis mais je voulais essayer de le bouturer.

Couper des extrémités de tiges non fleuries de 10 à 15 cm, laisser juste une ou deux feuilles en haut.


Dans un pot avec de la terre de semis et bouturage du commerce.

Encapuchonnage (à chaud) et étiquetage (c'est plus pratique en fait d'écrire sur le sachet avant !). Le sac plastique est un sac congelation de 6 litres. Afin que le plastique ne touche pas les feuilles, j'ai mis 4 bouts de bois.


Bouture pedilanthus zig zag

Bonjour,
Fin mars, j'ai bouturé mon pedilanthus : c'est  une plante succulente donc j'ai rajouté au substrat de bouturage du commerce  1/4 de sable.

En les coupant, une sécrétion coule de la tige. il suffit de mettre les bouts de 5 à 10 cm avec une ou deux feuilles dans l'eau le temps de préparer le pot.


Planter les boutures dans le mélange préparé et placer la plante à la lumière à 20'C mais surtout pas au soleil (comme toutes les boutures). Ne pas oublier d'étiqueter : ce sont des bouts assez caractéristiques et on les reconnait facilement, mais c'est une habitude que je ne veut pas perdre, de plus, il  faut y mettre la date à titre d'indication.


Un nouveau petit pot qui va rejoindre les autres dans la cabane du jardin !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Print